4 janvier 2015,

 

Je vais rouler 200km sur une route très verglacée. Quand je descend de l'auto,  je suis surpris par la température négative et le vent de 50km/h qui me fait directement pleurer les yeux. 

 

 

Le jour commence à peine à se lever,  mais juste assez pour voir que les cours d'eau sont pris par les glaces a 85%.

 

Je cherche quelques coins abrités,  libres de glaces.

 

 

Encore une fois,  les premières touches arrivent avec le lever du soleil. La température n'en remonte pas pour autant,  bien au contraire.

 

Et c'est 2 petits brochets qui ne font que de légères touchettes sur la queue du leurre. 

150104 brochet polder 02

 

Je trouve une belle étendue d'eau bien dégagée entre deux ponts.  Ça sent le broc dans le coin. 

Mon leurre file sous les branches mortes d'un arbre juxtant un des pont.

 

Après quelques tours de manivelle de mon moulin casting,  c'est la big touche ! 

Il est lourd,  il est aussi très nerveux.

 

Il me prend de la tresse et file à fond de balle sous la "banquise" toute proche et me pête ma ligne sans que je puisse le contrer. 

 

 

Sur le prolongement de "mon" parcours se profile une ARMADA de 5-6 pêcheurs et ca me condamne d'office toute poursuite dans cette direction. 

 

 

Je traîne encore un peu de l'autre côté du dernier pont.  

 

 

150104 brochet polder Hollande 01

 

Là encore je suis gratifié d'une autre belle touche et j'assure mon ferrage. 

Il est bien accroché.  Sans perdre de temps,  il est sorti de l'eau,  51cm, photo et by by, retour dans son élément.